Neurofeedback et Énurésie

En cas d'énurésie, un cabinet spécialisé dans la prise en charge des troubles de l'enfance, comme le nôtre, avec ses prestations de psychomotricité et son approche psychologique et neuronal vous apportera des solutions remarquables pour résoudre ces désordres
Des batteries de tests adaptés réalisées aux cabinets de Paris et Courbevoie , un travail d’anamnèse, et la pratique de techniques d’entraînement neuronales les plus pointues comme le Neurofeedback dynamique nous permettent d'obtenir des résultats extraordinaires et pérennes.

 

L'énurésie est un trouble du contrôle de l'évacuation de la vessie plus fréquente chez l'enfant que chez l'adulte,

Ces causes sont multiples, et relèvent d'origines différentes et se manifestent de jour (énurésie diurne), comme de nuit (incontinence nocturne),
Outre le fait qu'elle constitue une gène handicapante pour la personne affligée de ce trouble et souvent une charge difficile à supporter pour l'entourage (énurésie nocturne), sa survenue et le signe de désordre physiologique et psychologique qu'il faut prendre très au sérieux.

 

On peut distinguer l'énurésie diurne de la nocturne.

L'énurésie diurne primaire
L'énurésie diurne est qualifiée de primaire lorsque le trouble s’arrête aux environs de trois ans, elle peut parfois se prolonger jusqu'à 5 ans et dépendre de l'évolution de la maturité du système urinaire de l'enfant, il faut dans ce cas faire preuve de patience et avoir une approche compréhensive du problème pour rassurer et éviter de culpabiliser l'enfant qui ne peut contrôler cette situation alors qu'il est éveillé et conscient.

Les parents doivent considérer que cette maîtrise lui échappe, et le rassurer en lui en expliquant les causes,  avec l'aide d'un médecin, qui veillera aussi à savoir si elle n'est  peut être pas le symptôme d'un autre dérèglement d'ordre infectieux ou hormonal, ou le signe plus rare d'un début de diabète de type 1.
Consultation, patience et compréhension sont les clés d'un problème d'adaptation et d'évolution qui se résoudra avec la croissance de l'enfant.

L'énurésie diurne dites secondaire
L'énurésie diurne dites secondaire correspond à une reprise des fuites urinaires après un arrêt plus ou moins prolongé de celles-ci.
C'est une alerte aussi qu'il faut prendre très au sérieux, car elle est la marque d'un problème physiologique ou psychologique important.
Le recours au médecin traitant est indispensable pour résoudre ou écarter les problématiques d'ordre physiologique, mais les problèmes d'ordre psychologique, comme pour l'incontinence nocturne, en sont souvent la cause principale,

Si le problème ne semble pas avoir une cause physiologique, le recours à un psychologue ou un neuropsychologue permettra par un travail d’anamnèse, de cerner l'origine du trouble et de fournir les solutions et une prise en charge adaptée aux différentes problématiques psychologiques

Ce sont en général les mêmes approches qu'il faut apporter à l'incontinence nocturne chez l'enfant, dont les causes psychologiques sont plus importante que les causes physiologique, comme pour l'énurésie diurne secondaire.